Cours ouverts Quadri 2 Merci

Grand merci pour votre inscription. Nous en prenons bonne note. N'oubliez pas d'en régler le montant, soit :

  •  45,00 € (pour un cours) ;
  • 75,00 € (pour 2 cours) ;
  • 90,00 € (pour 3 cours),

sur le compte de la FUTP : BE27 2100 9032 8573.

Communication = CODE(S) COURS CHOISI(S) + NOM + PRÉNOM

Votre inscription ne sera officielle qu'après réception de votre virement.

Cours ouvert : Relation Église-État

Titulaire

Jean-François HUSSON, Secrétaire général - Centre de Recherche en Action publique, Intégration et Gouvernance (CRAIG). Maître de conférence invité à la FUTP.

 

Objectif

Au terme de l’enseignement, l’étudiant(e) sera capable :

  • d’expliquer les grands principaux dispositifs en matière de relations Églises-États ;
  • d’expliquer les principales caractéristiques du dispositif belge en matière de relations Églises-État ;
  • d’expliquer les principales interactions entre une communauté cultuelle locale et les pouvoirs publics ;
  • de résumer la position du culte protestant-évangélique dans le dispositif de relations Églises-État en Belgique et de la comparer avec celle des autres communautés convictionnelles ;
  • de distinguer les diverses situations en matière de reconnaissance légale ;
  • d’identifier les caractéristiques d’une organisation sectaire nuisible.

 

Contenu

  1. Mise en perspective - Cadre théorique
  2. Cadre européen
  3. Le dispositif belge
  4. Thématiques spécifiques : législation bioéthique,
    signes religieux, etc.
  5. Nouveaux mouvements religieux, sectes
    et « organisations sectaires nuisibles »

 

Forme

Cours magistral et travaux écrits.

Prérequis

Néant.

 

Valorisation et validation

Ce cours a une valeur de 3 ECTS. 

Validation par la participation au cours,
lectures, exposés et examen écrit (travail).

Téléchargez le feuillet de présentation

Formulaire d'inscription

Dates limites d’inscription

  • pour les cours sur Dietrich Bonhoeffer, le vendredi 15 février 2017 ;
  • pour le cours sur les relations Église-État, le jeudi 21 février ;
  • pour le cours sur Martin Luther King, le jeudi 28 février.

Cours ouvert : Martin Luther King

Titulaire

Serge MOLLA, Docteur en théologie, pasteur protestant suisse, spécialiste des traditions religieuses afro-américaines et de Martin Luther King. Professeur invité à la FUTP.

Professeur invité à la FUTP.

 

Objectifs

Le cours a pour objectifs d’étudier l’engagement et la pensée religieuse de Martin Luther King, d’introduire à la tradition à laquelle il appartient et d’examener des questions que son engagement.

 

Contenu

Après un rappel historique, le cours précisera la pensée théologique de MLK, ses options politiques et ses choix éthiques. Il examinera également le devenir de sa pensée et son influence. (1) Esclavage et ségrégation. (2) Le parcours de MLK. (3) Spiritualité et théologie de MLK. (4) L’émergence de la théologie de libération noire américaine. (5) Ce qui a et n’a pas changé depuis MLK.

Forme

Ce cours comprendra visionnements, lectures et analyses de discours/prédications, usera de nombreuses sources écrites de MLK et de sa tradition, ainsi que des images d’archives (MLK. From Montgomery to Memphis ;  I am not Your Negro) et des documents culturels (cinéma, littérature, musique).

 

Prérequis

Néant.

 

Valorisation et validation

Ce cours a une valeur de 3 ECTS.
Participation au cours, lectures, exposés et examen écrit.

Téléchargez le feuillet de présentation

Formulaire d'inscription

Dates limites d’inscription

  • pour les cours sur Dietrich Bonhoeffer, le vendredi 15 février 2017 ;
  • pour le cours sur les relations Église-État, le jeudi 21 février ;
  • pour le cours sur Martin Luther King, le jeudi 28 février.

Cours ouvert : Dietrich Bonhoeffer

Titulaire

Frédéric ROGNON, docteur en théologie, pasteur de l'Eglise réformée de France, enseigne la philosophie, l'éthique et l'anthropologie de la religion à la faculté de théologie protestante de l'université de Strasbourg. Il est auteur d'études consacrées à de grands esprits qui ont marqué le XXe siècle : Dietrich Bonhœffer et Jacques Ellul. Professeur invité à la FUTP.

Objectifs

Ouvrir à la connaissance de la vie et de l’œuvre de Dietrich Bonhoeffer ; saisir des enjeux de sa théologie ; discerner les dimensions contextuelles et actuelles de sa pensée ; soutenir une position argumentée à partir des idées défendues par Dietrich Bonhoeffer.

Contenu

Présentation générale de la biographie, de la bibliographie et de la pensée de Dietrich Bonhoeffer ; étude de textes choisis et discussions théologiques.

Forme

Alternance de cours magistral, de débats et de disputatio sur des questions controversées.

Prérequis

Néant.

Valorisation et validation

Ce cours a une valeur de 3 ECTS.
Participation au cours, et notamment à une disputatio.
Travail écrit.

Téléchargez le feuillet de présentation

Formulaire d'inscription

Dates limites d’inscription

  • pour les cours sur Dietrich Bonhoeffer, le vendredi 15 février 2017 ;
  • pour le cours sur les relations Église-État, le jeudi 21 février ;
  • pour le cours sur Martin Luther King, le jeudi 28 février.

Cours ouverts Quadri 2 : Inscription

Pour une raison technique, le formulaire d'inscription en ligne (au bas de cette page) n'est pas opérationnel. Vous pouvez néanmoins vous inscrire dès à présent en envoyant directement un mail à info@protestafac.ac.be en spécifiant vos prénom, NOM et le(s) cours au(x)quel(s) vous souhaitez vous inscrire.
Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

Cliquez ci-dessous pour envoyer un e-mail

Code = SY-M10

Cours intensif de jour du mardi 19 au vendredi 22 février 2019.
De 09h00 à 12h00 & de 14h00 à 16h00.

Code = SY-B100

Cours intensif de jour du lundi 4 au vendredi 8 février 2019.
De 09h30 à 12h30 & de14h30 à 16h30.

Code = TP-M05

5 séances le jeudi de 15:00 à 18:00, les 09/02, 23/02, 09/03, 23/03 et 20/04/17.

Titulaire

Frédéric ROGNON, docteur en théologie, pasteur de l'Eglise réformée de France, enseigne la philosophie, l'éthique et l'anthropologie de la religion à la faculté de théologie protestante de l'université de Strasbourg. Il est auteur d'études consacrées à de grands esprits qui ont marqué le XXe siècle : Dietrich Bonhœffer et Jacques Ellul. Professeur invité à la FUTP.

Titulaire

Serge MOLLA, Docteur en théologie, pasteur protestant suisse, spécialiste des traditions religieuses afro-américaines et de Martin Luther King. Professeur invité à la FUTP.

Professeur invité à la FUTP.

 

Titulaire

Jean-François HUSSON, Secrétaire général - Centre de Recherche en Action publique, Intégration et Gouvernance (CRAIG). Maître de conférence invité à la FUTP.

 

Téléchargez le feuillet de présentation

Formulaire d'inscription

Dates limites d’inscription

  • pour les cours sur Dietrich Bonhoeffer, le vendredi 15 février 2017 ;
  • pour le cours sur les relations Église-État, le jeudi 21 février ;
  • pour le cours sur Martin Luther King, le jeudi 28 février.
Pour une raison technique, le formulaire d'inscription en ligne ci-dessous n'est pas opérationnel. Vous pouvez néanmoins vous inscrire dès à présent en envoyant directement un mail à info@protestafac.ac.be en spécifiant vos prénom, NOM et le(s) cours au(x)quel(s) vous souhaitez vous inscrire.
Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

Cliquez ci-dessous pour envoyer un e-mail

Je m'inscris au(x) cours ouvert(s) suivant(s)

Une fois le formulaire envoyé, merci de régler le montant de votre inscription, soit :

  •  45,00 € (pour un cours) ;
  • 75,00 € (pour 2 cours) ;
  • 90,00 € (pour 3 cours),

sur le compte de la FUTP : BE27 2100 9032 8573.

Communication = CODE(S) COURS CHOISI(S) + NOM + PRÉNOM

Votre inscription ne sera officielle qu'après réception de votre virement.

Merci de respecter les dates limites pour les inscriptions

Portes ouvertes

Portes ouvertes

Mercredi 16 mai, à partir de 13h30, la Faculté universitaire de Théologie Protestante de Bruxelles sera heureuse d’ouvrir ses portes à toute personne qui désire s’informer sur ses activités, filières de formation et programmes de cours.

PROGRAMME

13h30-15h30
Cours ouvert d’Introduction historique à l’Ancien Testament par la prof. Jeanine MUKAMINEGA

15h30-16h00
Informations sur les études, programmes de cours et activités de la FUTP

16h00-16h30
Visite de la bibliothèque

16h30-17h30
Drink

Les traduction de la Bible : traduire, est-ce trahir ?

 

 

 

 

 

Sur proposition de la Société biblique francophone de Belgique, la FUTP organise un atelier consacré à la problématique de la traduction des textes bibliques, sous la conduite de Valérie Duval-Poujol.

 

 

Valérie DUVAL-POUJOL

Docteur en histoire des religions et en théologie.

Théologienne baptiste, elle est spécialiste des traductions de la Bible : membre du comité scientifique de la TOB 2010, et actuellement chef de projet de la révision de la Bible en Français courant pour la Société biblique française/Alliance Biblique Universelle.

Elle enseigne à l’Institut Catholique de Paris et en différentes facultés de théologie protestantes (IPT Montpellier,...).

Elle est également présidente de la commission oecuménique de la Fédération Protestante de France.

Le sujet

L’adage populaire affirme que « traduire, c’est trahir » : est-ce également le cas pour les textes bibliques alors que la plupart des lecteurs ne lisent pas le grec, l’hébreu ou l’araméen mais lisent une traduction de la Bible en français ?

Nous verrons des exemples où des à priori sexistes, culturels, théologiques ou politiques de certains traducteurs ont influencé leurs choix, au fil des siècles et aujourd’hui.

Nous verrons également les enjeux et défis d’une traduction de la Bible au 21° siècle, avec de nombreux exemples.

Date, horaire et lieu

L'atelier se déroulera le mardi 27 mars, de 9h00 à 11h00,
dans le local 3.3 de la FUTP,
rue des Bollandistes 40 à 1040 Etterbeek.

Inscriptions

La participation à cet atelier est obligatoire pour tou(te)s les étudiant(e)s des Bacheliers 1, 2 et 3 et Transition.

Elle est libre pour les étudiant(e)s du Master (merci de s'inscrire).

Elle est ouverte et gratuite pour un public extérieur (merci de s'inscrire également : nombre de places limité).

Je m'inscris à l'Atelier "Traduction" du 29 mars 2018.

Cours ouvert de Gérard Siegwalt : « Questions actuelles d’ecclésiologie »

La FUTP organise des cours ouverts à tout public extérieur. Ces cours s’adressent aux étudiant(e)s d’autres institutions d’enseignement (avec possibilité de validation certificative), mais aussi à toute personne qui désire suivre un cours de niveau universitaire pour compléter sa formation,  alimenter sa réflexion ou simplement satisfaire une soif d’apprentissage.

Gérard SIEGWALT

Professeur honoraire 
de théologie dogmatique à la Faculté de théologie protestante de l’université de Strasbourg.

L’Église est confrontée à des défis majeurs. Ceux-ci lui sont posés de manière neuve, ad intra et ad extra

Le Professeur G. Siegwalt nous propose un parcours en cinq journées. 

Chacune sera consacrée à un défi.

Cliquez pour télécharger le feuillet de présentation en PDF.

Je m'inscris au cours ouvert du Prof. Gérard Siegwalt (19 au 23-03-2018) et verse :

... sur le compte BE27 2100 9032 8573 de la FUTP avec pour communication : SIEGWALT-2018 + NOM + PRÉNOM.

Journée d’étude 2018 « Vérité ou vérités ? Du rapport humain à la vérité »

 

 

Quiconque prétend s’ériger en juge de la vérité et du savoir 
s’expose à périr sous les éclats de rire des dieux 
puisque nous ignorons comment sont réellement les choses 
et que nous n’en connaissons que la représentation que nous en faisons.

Albert Einstein

Il y a des vérités que l’on cherche, sans fin. Sans jamais qu’aucune d’entre elles n’épuise la quête. Et puis, il y a celles qui s’imposent sans autre argument que la prétention de l’universel, voire d’un absolu parfois venu d’ailleurs. Il y a celles que l’on trouve au terme d’un minutieux travail d’enquête ou d’expérimentation ponctué d’expertises, de preuves ou de contre-argumentations. Celles aussi dont on rêverait qu’elles puissent exister, simplement pour se poser, juste pour un temps, celui de calmer une angoisse passagère. Il y a aussi celles qu’on raconte — qu’on se raconte aussi — avec l’espoir secret de convaincre d’autres de partager nos récits. Et puis il y a celles que l’on cache parce qu’on en sent la force, attendant le temps opportun pour les partager. Il y a celles aussi qu’on instrumentalise, enivré par leur pouvoir. Celles qu’on impose, parfois même avec violence…

Quel rapport les humains entretiennent-ils avec la ou les vérités ? Rien que les déterminants utilisés pour définir la vérité par rapport à soi peuvent suffire à donner une première indication sur ce rapport. Si, après l’énoncé d’une proposition je dis « c’est ma vérité », ce n’est évidemment pas la même chose que si je dis : « c’est la vérité ». 

Tout le monde tient un certain nombre de choses pour vraies. Mais selon quels critères ? Les raisons sont-elles toujours objectivables ? Et pourquoi certains choix convictionnels s’inscrivent-ils d’emblée dans la pluralité pour les un·e·s et dans l’exclusivité pour les autres ? Tant de combats et d’affrontements au nom de « la » vérité. N’existe-t-il vraiment aucune clé pour permettre à certains d’être évités ?

Ce que l’homme appelle vérité, c’est toujours sa vérité, 
c’est-à-dire l’aspect sous lequel les choses lui apparaissent.

Protagoras

Entre revendication d’absolu ou d’universel et relativisme complet, les vérités s’accrochent aux connaissances, aux croyances et aux espoirs humains, parfois dans une confusion totale de leurs niveaux de langages. Pourquoi, aujourd’hui encore, opposer des vérités purement idéologiques avec autant de force que s’il s’agissait de connaissances ?

Être protestant, c’est avoir des convictions, 
penser que la question de la vérité est très importante, 
mais que la vérité suppose la liberté, 
et que si l’on n’est pas libre, on ne peut plus penser en vérité.

Jean Baubérot

La FUTP propose une journée d’étude pour interroger les rapports que l’être humain entretient avec  les vérités. 

En matinée, nous clarifierons, dans un premier temps, le champ du questionnement par la distinction des niveaux de langages et les axes autour desquels s’articulent les propositions de vérités. Ensuite nous interrogerons les mécanismes humains qui se mettent en place dans la construction des rapports à ces propositions, à la fois dans leur énonciation, mais aussi dans leur réception.

Ensuite, nous interrogerons la démarche critique des textes fondateurs. À quel moment peut-on s’attendre au dévoilement d’une vérité ? Enfin, nous questionnerons le discours théologique. Comment peut-il nous aider dans l’énoncé de vérités qui entre en résonance avec les nôtres ?

Pour nous guider dans ces champs de réflexion, en matinée, nous écouterons les interpellations d’un philosophe (Bernard FELTZ, UCL), d’un psychiatre (Jean-Pierre LEBRUN), d'un économiste (Jean-Luc DEMEULEMEESTER), d’une exégète (Priscille DJOMHOUÉ, FUTP) et d’un théologien (Christophe CHALAMET, Uni. Genève), tous deux protestants.

L’après-midi se succéderont des prises de paroles situées. Les intervenant·e·s donneront leur éclairage sur cette thématique à la lumière de leur expérience professionnelle. Ils·elles aborderont leur présentation, à la fois, par le biais des compétences qu’ils·elles développent, chacun·e dans leur domaine, mais aussi par la compréhension qu’ils·elles ont du rapport que les personnes, avec lesquels leur métier les met en relation, entretiennent avec la ou les vérité(s). Nous souhaitons élargir la réflexion à d’autres domaines que la seule sphère théologique ou religieuse. Aussi réunirons-nous cinq personnes : Cécile DUMORTIER (Présidente de chambre honoraire 
près la cour d'appel de Liège), Alain KENTOS (médecin hématologue au Centre Hospitalier Jolimont), Benoît MARIAGE (cinéaste, réalisateur, professeur à l’IAD), Catherine ERNENS (journaliste à Moustique), Georges QUENON (pasteur à l’Eglise Protestante Unie de Belgique).

Cliquez pour télécharger le feuillet de présentation en PDF.

Je m'inscris à la journée d'étude organisée par la FUTP le 16 février 2018 et verse :

... sur le compte BE27 2100 9032 8573 de la FUTP avec pour communication : JE2018 + NOM + PRÉNOM.