Salvatore MANFROID, Farid EL ASRI,
Bernard COYAULT, Jeanine MUKAMINEGA

Niveau Master
Quadrimestre 2

Objectif         

Ce séminaire permettra de mettre en perspective les différents portraits du personnage d’Agar dans les trois grandes traditions monothéistes, mais également du point de vue de la théologie afro-américaine féministe et de la réception dans les arts visuels et littérature. 

Dans les trois grandes traditions monothéistes, le statut vénéré des patriarches et des prophètes masculins l’emporte bien souvent sur les expériences théologiques des femmes. Agar, personnage intriguant et fascinant, a été négligé voir même rejeté du récit de la promesse divine faite à Abraham. Plus précisément, Agar est traitée comme un personnage mineur, dont le nom est soit minimalement pris en compte, soit complètement absent. Cependant, son humanité et surtout sa progéniture, Ismaël, perpétuent l’accomplissement de l’Alliance dans les traditions judéo-chrétiennes et dans l’établissement du Hajj, rituel sacré dans la tradition islamique. L’invisibilité d’Agar devrait donc être rectifiée et son importance devrait être reconnue dans les grands récits religieux. Son caractère littéraire révèle la nature de Dieu et fournit un modèle de relation avec le divin au travers des Écritures et traditions monothéistes. Agar est le premier personnage féminin nommé dans la Bible à avoir une rencontre avec Dieu. Son déplacement forcé dans les deux récits scripturaires témoigne de l’amour inconditionnel de Dieu pour l’humanité. Son expérience de l’exil met en évidence la nature réciproque de l’alliance : répondre à la promesse de Dieu par la piété et l’obéissance. Certaines études de théologie féministe ont également comparé l’histoire d’Agar à celle des femmes noires aux Etats-Unis.

Dans cette approche, l’idée est de relire l’histoire de la Genèse non pas du point de vue d’Abraham ou de Sarah, comme nous avons l’habitude de le faire, mais au travers des yeux d’Agar. Dans cette perspective, on peut voir que sa vie impliquait l’esclavage, la pauvreté, l’exploitation sexuelle et économique, le viol, la maternité de substitution forcée, la violence domestique, l’abandon, l’itinérance et la monoparentalité. Qu’a-t-elle traversé quand Sarah lui a dit qu’elle allait être donnée, sexuellement, à Abraham ? Comment a-t-elle vécu le rejet et l’abandon ? Comment a-t-elle géré la peur et le chagrin qui ont dû l’accompagner alors qu’elle était assise dans le désert, croyant que son fils allait mourir ?

  

Contenu

  • Jour 1
    • Module 1 : Regard d’ensemble sur Agar dans l’histoire de la réception : « approche du séminaire ».
    • Module 2 : Agar dans la Bible hébraïque.
    • Module 3 : Agar dans le Nouveau Testament. 
  • Jour 2
    • Module 4 : Agar dans la tradition juive.
    • Module 5 : Agar chez les Pères de l’Eglise.
  • Jour 3
    • Module 6 : Agar dans la tradition islamique.
    • Module 7 : Agar dans les théologies féministes contemporaines. 
  • Jour 4
    • Module 8 : Agar dans les arts visuels et la littérature.
    • Module 9 : Conclusion.

Bibliographie           

Communiquée en début de cours.

  • Aishah BINT AL-SHATI (alias  »Abd al-Rahman”), “Islam and the New Woman”, Alif: Journal of Comparative Poetics, No. 19 – 1999, pp. 194-202.
  • BERGER K., Les Gardiennes du secret: Les grandes figures féminines de l’imaginaire musulman, Paris, Albin Michel, 2022
  • JUNIOR N, Reimagining Hagar: Blackness and Bible. Oxford, Oxford University Press, 2019.
  • MIRGUET F., « Gn 21-22 : Maternité et paternité à l’épreuve. Les personnages comme clef de lecture », EThL 79-2003, p. 307-328.
  • MARZOUK S., “Interrogating Identity. A Christian Egyptian Reading of the Hagar-Ishmael Traditions” in Colonialism and the Bible: Contemporary Reflections from the Global South (Ed. by T. B. Liew & F. Segovia) Lanham: Lexington Books, 2018.
  • RHANI Z., « Les récits abrahamiques dans les traditions judaïque et islamique », ASSR 142-2008. https://doi.org/10.4000/assr.13833
  • THOMPSON J.-L., Writing the Wrongs: Women of the Old Testament Among Biblical Commentators from Philo through the Reformation, Oxford University Press, 2001.
  • URBAN Elizabeth “Hagar and Mariya: Early Islamic Models of Slave Motherhood” in Gordon M. S. & Hain K. A. (eds.), Concubines and Courtesans: Women and Slavery in Islamic, Oxford University Press, 2017. 
  • WENIN A., « Abraham, Sarah et Agar dans le récit de la Genèse. Approche narrative et interprétation », Transversalités 2017/2 (n° 141), p. 157-172
  • WILLIAMS DELORES S., Sisters in the wilderness: the challenge of womanist God-Talk, Orbis, Maryknoll (N.Y.), 1993.
  • TEUBAL S. J. Ancient Sisterhood: Lost Traditions Of Hagar & Sarah, 1997

Forme           

Séminaire participatif comprenant des exposés préparés par les étudiant·e·s.

Validation

Participation au séminaire, exposés.

Valeur           

5 crédits.