Katell BERTHELOT, professeure associée

Bachelier 2 & 3– Quadrimestre 1

Objectif         

Les trois principaux objectifs du cours sont les suivants : (1) sensibiliser les étudiants aux aspects idéologiques de la domination romaine, afin de leur permettre de mieux appréhender en quoi ont consisté les défis posés par l’empire romain aux Juifs et aux chrétiens, et comment ces derniers ont tenté d’y répondre ; (2) aider les étudiants à comprendre et intégrer les perspectives juives dans leur analyse des stratégies des auteurs chrétiens des premiers siècles, lesquels tentaient de définir la foi et le positionnement des chrétiens tant vis-à-vis de Rome que vis-à-vis d’Israël ; (3) aider les étudiants à développer une appréciation critique des débats universitaires contemporains sur la rhétorique anti-impériale dans le Nouveau Testament et, plus généralement, de l’approche des post-colonial studies dans l’étude de la Bible. 

Contenu

Ce cours porte sur le défi qu’a représenté l’empire romain pour les Juifs et les chrétiens des premiers siècles, non seulement sur les plans politique, juridique et militaire, mais aussi d’un point de vue idéologique (et donc aussi théologique). Nous y explorerons l’im-pact qu’ont eu les politiques et l’idéologie impériales romaines sur la pensée juive et la théologie chrétienne. Nous commencerons par une brève introduction au contexte impérial romain, ainsi qu’à la littérature juive ancienne, en particulier rabbinique, afin de clarifier un certain nombre de notions. Nous analyserons ensuite la nature des défis posés par l’empire romain au judaïsme et au christianisme, afin de bien distinguer les points communs, les différences et les enjeux propres à chacun des deux groupes. Une fois ce point clarifié, nous poursuivrons notre enquête en examinant comment Juifs et chrétiens ont, dans le contexte impérial romain, réfléchi aux questions suivantes : le pouvoir et l’usage de la force ; la loi et l’exercice de la justice ; et, enfin, la citoyenneté et l’intégration de nouveaux membres au peuple ou à la communauté.

Bibliographie           

BERTHELOT Katell. “The Paradoxical Similarities between the Jews and the Roman Other,” in Perceiving the Other in Ancient Judaism and Christianity, ed. Michal Bar Asher-Siegal, Wolfgang Grünstäudl and Matthew Thiessen, Tübingen, Mohr Siebeck, 2017, p. 95-109. (disponible en ligne sur Academia)

  • GOODMAN Martin. Rome and Jerusalem: The Clash of Ancient Civilizations, New York, Alfred A. Knopf, 2007. 
  • HADAS-LEBEL Mireille. Jérusalem contre Rome, Paris, Éditions du Cerf, 1990.
  • HORSLEY Richard A. Paul and Empire: Religion and Power in Roman Imperial Society, Harrisburg, Trinity Press International, 1997.
  • MAIER Harry O. New Testament Christianity in the Roman World, Oxford, Oxford University Press, 2019.
  • PEPPARD Michael. The Son of God in the Roman World : Divine Sonship in its Social and Political Con-text, New York, OUP, 2011.

Forme           

Cours magistral et interactif à la fois (discussion sur dossiers de textes pendant les cours, lecture d’articles d’un cours à l’autre et discussion en cours). 

Pré-requis

Connaissance minimale du grec et de l’hébreu souhaitable. Latin optionnel. 

Validation     

Participation au cours, lectures, et examen écrit ou travail écrit sur un sujet décidé en commun avec l’enseignante.

Valeur           

3 crédits