Éthique sexuelle et familiale

Stéphane LAVIGNOTTE, professeur visiteur

BACHELIER 2 & 3 – Quadrimestre 2

Objectif         

Comment se situer, prendre la parole, s’engager ou non, comme chrétien, comme Eglise dans les réalités familiales et sexuelles de la réalité contemporaine ? Ce cours aura pour objectif :

  • de donner des repères sur l’éthique familiale et sexuelle à travers les débats depuis les années 1960 et les relectures successives qu’elles ont donné des textes de référence (Bible, Pères de l’Église, réformateurs)
  • de permettre aux étudiant.e.s de construire des positions personnelles ou pour leur Église, leur association, etc.

Contenu

Depuis les années 1960 dans les pays occidentaux, les réalités familiales et sexuelles ont connu de grandes transformations, sous la pression du mouvement des femmes qui a obtenu des changements significatifs dans le domaine de l’égalité des droits et des droits reproductifs (contraception, avortement…), des minorités sexuelles (principalement LGBTQIA+), d’une vision de la famille plus « démocratique ». Ces évolutions ont eu lieu dans une interaction fortes avec les producteurs de théologie et les Églises, certains des acteurs en leur sein freinant ou dénonçant ces évolutions, d’autres les accompagnant, voir y prenant une part active. L’éthique familiale et sexuelle a connu de grandes évolutions et offre aujourd’hui une grande richesse de positions pour penser les réalités actuelles.
En étant attentif aux théologies du sud et minoritaires, nous dégagerons ensemble comment ces positions (comme écrits et actions) ont été fabriquées (situations, fondements, gestes, conflits moraux…) et nous nous les approprierons, chacun.e avec nos parcours, pour apprendre à prendre position, comme personne ou collectif.

Bibliographie           

  • LAVIGNOTTE S., André Dumas, habiter la vie, Labor et fides, 2020.
  • FUCHS E., Le désir et la tendresse, Labor et fides, 1999.
  • ABEL O., Le mariage a-t-il un avenir ?, Bayard, 2005.
  • THOMASSET A., Une morale souple mais non sans boussole. Répondre aux doutes des quatre cardinaux à propos d’Amoris Laetitia (avec J.-M. Garrigues, o.p.), Préface du Cardinal Schönborn, Cerf, 2017.

Forme

Le cours – nourri des méthodes de l’éducation populaire – alternera des moments de partage de savoir et de travail participatif et ludique, individuel ou en petit groupe.

Validation

Participation active au cours, petites présentations ou animations, rédaction d’une confession de foi sur les questions d’éthique familiale et sexuelle, écrit ou oral final si besoin de rattrapage.

Valeur           

3 crédits